BIENVENUE sur le site !

Bienvenue sur le site !

  Depuis la fin des années 1980 nous avons entrepris ce travail de recherche, de restauration des films et de leur diffusion. Racontés dans un article paru en 1993 (lire...), ces débuts ont fait l’objet d’une première rétrospective et de la publication d’une filmographie lors du Festival International du Film d’animation d’Annecy en 1991. 
   Depuis 1999 ce site présente l’actualité de Ladislas Starewitch, et les résultats de tous nos travaux centrés sur l’accès aux films. Désormais cinquante films sont localisés et visibles sur une filmographie de près de cent titres mêlant de nombreux films avec acteurs réalisés en Russie et de nombreux films d’animation réalisés à Kaunas, à Moscou, à Joinville-le-Pont et surtout à Fontenay-sous-Bois. Tous les films d’animation réalisés par Starewitch et distribués dans le monde entier dès 1911 sont conservés. Par contre à peine une dizaine de films avec acteurs subsistent, plusieurs d’entre eux ont également été diffusés hors de Russie.

1917_-_Sashka_-_accueil.png

Sashka Jockey, 1917© Collection Martin-Starewitch

  D’autres réalisateurs ont également sollicité Starewitch en tant qu’opérateur, décorateur, acteur ou réalisateur lui-même de séquences animées qu’ils intégraient à leurs propres films en Russie et en France.
   En 2003 nous avons publié une importante biographie de Ladislas Starewitch retraçant le parcours de ce destin exceptionnel. 
   Progressivement tous ces films localisés et restaurés sont diffusés, certains en salles, lors de séances spéciales dans des festivals. Depuis 2011 nous avons commencé l’édition en DVD des films restaurés et regroupés sous forme de programmes thématiques. Les films muets sont accompagnés de musiques originales et chaque DVD est accompagné d’un dossier de présentation.
   Récemment nous avons reconstitué la version intégrale d’un des films les plus connus Fétiche Mascotte sous le titre Fétiche 33-12, et, en 2014 nous avons proposé une nouvelle et importante restauration du long métrage Le Roman de Renard, accompagné de la première version diffusée en Allemagne, Reineke Fuchs.

1934_-_Fetiche_33-12_-_accueil.jpg

Fétiche 33-12, 1933© Collection Martin-Starewitch

 Régulièrement des rétrospectives importantes ont relayé cette redécouverte de l’œuvre de Starewitch : Sitges et Moscou en 2000, Pordenone en 2007, Barcelone en 2008, La Rochelle en 2009, Fontenay-sous-Bois 2014, Dijon en 2015, New York en 2017… et parallèlement, tout le matériel non film conservé (marionnettes, décors, outils…) est présenté au public dans des expositions consacrées à Starewitch lui-même ou bien associant son œuvre à celles d’autres artistes, soulignant ainsi son impact et son influence depuis un siècle comme « Metamorphosis, Fantasy Visions in Starewitch, Švankmajer and the Quay Brothers » à Barcelone et à Madrid en 2014-2015.
   Les deux rétrospectives de Fontenay-sous-Bois et de Dijon ont donné naissance à un livre paru en 2018 : Animer Starewitch ! Livre collectif réunissant des analyses des films, de l'oeuvre et de la vie de L. Starewitch.
   Une rubrique spéciale de ce site "Evénements" retrace tous ces événements (projections, expositions, festivals, publications…) en rendant ainsi hommage – et en présentant un grand merci – à tous ceux qui nous ont soutenus tout notre travail – travail qui n’a reçu aucune aide d’aucune institution liée au cinéma.

  Un point commun des nombreuses manifestations auxquelles Ladislas Starewitch participe est d’intégrer ce cinéaste dont les premières réalisations deviennent séculaires à l’univers de nombreux artistes contemporains qui dépassent souvent très largement l’horizon du cinéma. Voir les expositions Metamorphosis, In Praise of Shadows, Watch me Move ; voir le film de Julian Schnabel Basquiat; lire ce qu’écrit Terry Gilliam à propos du film Fétiche MascotteSon travail est absolument à couper le souffle, surréaliste, inventif et extraordinaire, englobant tous les éléments que Jan Švankmajer, Walerian Borowczyk et les Frères Quay ont fait par la suite. […] C'est là que tout a commencé.»). A Stockholm Karin Mamma Andersson a associé Lucas Cranach, Paul Gauguin, René Clair et bien d’autres à son univers… Déjà, à l’époque où les films de Ladislas Starewitch atteignaient le grand public au moment de leur sortie, certains étaient également programmés avec l’avant-garde de la fin des années 1920 aux côtés déjà René Clair notamment… Lire la suite… Si on ajoute la présence de L. Starewitch chez certains auteurs contemporains comme Tim Burton, Peter Jackson ou Wes Anderson… on commence à mesurer la réelle dimension de cet artiste. Certaines programmation se sont attachées à en relation des univers de L. Starewitch et des Frères Quay ou de Tim Burton, par exemple.

   N’oubliez pas la rubrique Archives qui s’enrichit constamment de nouveaux documents… par exemple :

ka - F6.jpg

Nina Star, Mon Ciné, 29 novembre 1923, n°93
Document communiqué par France de Griessen

   Si jamais vous êtes pressé, vous aurez une bonne approche de l'univers de cet artiste en lisant les trois commentaires du programme Le Monde magique de Ladislas Starewitch parus dans Télérama (Bernard Génin), Les Inrocks (Vincent Ostria) et sur le site DVD Classique (Olivier Bitoum), chercher "Starewitch".  

   Au début de l'année 2018, ce site a été entièrement renouvelé grâce à l'expertise informatique de Christelle Odoux. Cette nouvelle version du site reprend tout le contenu du précédent qui reste consultable .
                                                                                          François Martin, mars 2018